Gérard Deschamps - Eloge du Quotidien / Jacques G.Peiffer / Art Passion

DERNIERE MINUTE : Sortie d'un livre entièrement dédié à l'oeuvre de Gérard Deschamps


Gérard Deschamps - Eloge du Quotidien / Jacques G.Peiffer


Disponible à l'achat en exclusivité auprès de l'éditeur Art Passion, en édition régulière et édition deluxe (couverture alternative)
Nous contacter via le formulaire de contact ou achat direct sur ebay.


Présentation de l'éditeur : Membre fondateur du Nouveau Réalisme, Gérard Deschamps partage dès la fin des années 50, avec César, Arman, Raymond Hains, Yves Klein ou encore Niki de Saint-Phalle, l'idée d'une nouvelle approche du réel dans laquelle l'utilisation d'objets vise à l'incarnation du réel et de la consommation. D'abord connu pour ses panoplies, et notamment ses assemblages de dessous féminins, Deschamps travaille également d'autres objets de récupération, des tissus japonais aux matériaux d'origine militaire (bâches américaines, tôles irisées, barrettes...). Depuis le milieu des années 80, l'artiste revisite son art et adopte des couleurs fluo, de nouvelles textures avec des panoplies sur le thème du surf, des ballons de plage et bien sûr plus récemment ses désormais célèbres pneumostructures.

Cet ouvrage richement illustré de photos d'oeuvres tantôt connues, tantôt bien plus rares, est le fruit d'une rencontre sans formalités entre Gérard Deschamps et Jacques Peiffer, artiste plasticien lorrain, Meilleur Ouvrier de France et philosophe de l'art, qui est l'auteur de ce livre. Au travers de l'oeuvre de Deschamps, Jacques Peiffer évoque des thèmes comme l'acte de rébellion, l'usage du pouvoir de l'art, la matérialisation du virtuel. Il explore les liens qui unissent l'art et le quotidien, le scandale et la critique, et va jusqu'à proposer une réponse très "Nouveau Réaliste" à la question même de l'existence de l'art.

"Les Nouveaux Réalistes sont des contemplatifs. On regarde ce qui se passe, et c’est tout. On est plutôt des philosophes ou des conservateurs."


"Il arrive que l’'on trouve déjà des objets que l'on aurait aimé créer et qui, de plus, sont bien mieux réalisés qu’'on aurait pu espérer le faire soi-même."



Photo : Jérôme Schlomoff